Cuisine ou Cockpit, à vous de choisir !

 

Le dernier article vous parlait du cockpit et de la réalisation des bossages d’accastillage. L’étape suivante était l’enduit de toutes ces surfaces. C’est chose faite !

Nous n’avions pas encore testé le montage des accessoires de cuisine. On a donc sorti des cartons le frigo, les plaques, l’évier et le four. Montage à blanc pour valider tout cela.

Dernière étape du week-end dernier, nous plaçons les moteurs hors bord dans leurs emplacements respectifs. Et là Bingo, malgré les essais, les réflexions quotidiennes et l’analyse par mon bureau d’étude personnel, il y a un problème. Moteur relevé, le capot ne ferme pas ! Moi qui pensait que le travail sur le cockpit était terminé.

J’estime à quelques jours supplémentaires de travail, les modifications à apporter. Mais c’est pas grave…. le bateau sera à l’eau en 2020 comme prévu.

Ce sont les aléas de la construction navale…

Malgré ces horribles découvertes, la fin du week-end c’est parfaitement terminée avec une navigation ce Lundi sur le petit frère ou le grand frère d’ailleurs si l’on considère son antériorité, de notre bateau. Ce catamaran s’appelle Samba Lele du nom d’une comptine brésilienne. Superbe navigation ! Merci à mes amis copropriétaires Amélie et Alexandre et je salue au passage le grand moustachu « docteur es électricité marine. »

3 commentaires sur “Cuisine ou Cockpit, à vous de choisir !

  1. Bonjour ,je suis avec intérêt votre aventure,et je ne comprend pas sur un bateau comme ça pourquoi vous n.optez pas pour un moteur couple à la barre pour les manœuvres de port et un bloquage simple pour du long range.Pour mon canot ,un maldives j’ai fait un système tout simple mais efficace ,il ne m’a jamais laissé tombé .Un moteur en moins des emmerdes et du poids en moins.Je m’occupe de ce qui ne me regarde pas.Mais sur un bateau comme ça dommage de bouffer le devis masse avec un moteur ! Cordialement et au plaisir de vous croiser .Francois Boulic

  2. Bonsoir
    Tous les avis sont intéressants à connaître. Mais nous avons fait le choix dès le début avec l’architecte de deux moteurs hors bord, plus légers que 2 in boards, et pas de trainée sous voiles.
    Pour avoir eu un catamaran avec moteur HB central non couplé à la barre, c’était vraiment l’enfer notamment dans les ports ou dans des endroits très étroits. Ne voulant pas revivre cela avec un bateau plus gros, nous avons fait ce choix. Le poids supplémentaire n’est que de 53 kg…

    Concernant le poids, j’essaye de gagner sur d’autres points avec un dessalinisateur par exemple qui me fait gagner sur le papier près de 150kg (poids du dessal déduit) par rapport a ce qu’il était prévu par l’archi.

    Comme vous avez pu le constater, tout le bateau est en mousse y compris meuble et aménagement. le poids lège est donné pour 2200 kg mais je pense être au dessus car j’ai aménagé de manière plus confortable le R32, d’ailleurs avec pas mal d’idées récupérées sur le Maldives.

    Vu le rapport surface de voile/poids même à 2t600 ou 2t800, les performances devraient être au RDV.

    Le concept 33, essayé Lundi est au moins à 3T00 et procure déjà de superbes performances. Donc je suis plutôt confiant… Wait and see

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *