Achat Aventura 28

Février 2010 : Un nouveau départ.

Suite à l’arrêt de la compétition automobile, notre choix est fait : nous passerons du bon temps sur un bateau de croisière. Nous nous activons pour trouver ce mouton à cinq pattes. Le cahier des charges était assez simple : Catamaran inférieur à 9m, équipé pour de la croisère côtière et assez récent (moins de 10 ans) et à un budget défini.

Au bout de quelques semaines, on s’aperçoit que la tâche est ardue, que peu de bateaux d’occasion corresponde à notre futur programme, et que l’offre est très limitée.

Première visite en Février 2010 : un Punch 8.5 refait à neuf, magnifique mais le budget n’était pas encore réuni et le propriétaire avait déjà plusieurs contacts. Ce bateau a d’ailleurs été vendu, peu de temps après, et on l’a retrouvé au mouillage sur corps mort, au Logeo dans le Golfe du Morbihan.

Deuxième visite Mars 2010 : malgré un budget plus important, nous décidons de nous rendre à Lannion, pour voir le nouveau Rackam 26 produit par Trégor composites sur plan Erik Lerouge. Le contact avec le patron Thierry Roger est très sympa, son sérieux et ses compétences de fabrication (en infusion) sont indéniables. Le bateau nous plaît. Nous entamons des négociations sur son modèle de démonstration. De retour à la maison, on s’aperçoit bien vite, qu’équiper le Rackam 26 comme on le souhaite fera exploser le budget. De plus la charge est limitée. Tant pis, on garde le contact, mais on ne fera pas affaire.

Avril 2010 : visite au premier Salon du Multicoques de Lorient, pour voir. Là encore que des bateaux neufs, et aucun qui nous correspond. On en ressort bredouille…

Quelques jours après, nouvelle annonce sur bateau.com, un aventura 28, un catamaran open que je ne connais pas, mais le bateau est super équipé pour la croisière côtière. A tel point, que son propriétaire passe deux mois à bord, tous les étés.

Longue discussion avec lui, renseignements pris à gauche et à droite, chèque d’acompte et visite programmée à Arcachon.

Mais au fait comment fait-on pour ramener le bateau d’Arcachon ? On a pas le niveau d’une navigation de 200 miles, on n’a jamais navigué de nuit…. on verra cela plus tard… pour l’instant allons voir ce bateau.

Aventura 28

Visite du bateau sur ponton dans la port d’Arcachon puis, essai et retour sur son mouillage au fond du bassin.

Premier impression, en ce qui me concerne, assez mitigée, le vent est assez fort F5-F6, le bateau avance pas mal 11 noeuds et les sensations sont très particulières, en fait bien différentes d’un Hobie cat 21. Après réflexion avec Gigi, il s’agit de prendre ses repères donc rien d’anormal. Sinon, l’équipement est au top, complètement adapté à notre programme de navigation.

C’est Ok on l’achète ….

Reste le problème du rapatriement ; on verra ça à notre retour à Vannes.

2 commentaires sur “Achat Aventura 28

  1. Bonjour.
    Etant interressé par l’achat d’un AVENTURA 28 et après plusieurs lectures assez défavorables sur ce bateau, pouvez-vous me donner votre avis et votre expérience.

    Cordialement

    Eric

    1. Bonsoir

      Ce catamaran était notre premier cata. De 2007, il était super équipé (eau sous pression, panneaux solaires, pilote, 200l d’eau etc. + Harken + spi + gennaker
      Donc certainement plus lourd que le modèle original. Sur notre bateau, pas de problème de construction, et pas de problème de Safran (comme mentionné dans Multicoques Mag)
      Vitesse moyenne de 5-6 nds sur des navigations de 50-100 miles. Pointe à 15 nds. Bateau que je trouve très marin (essuyé 45 nds de vent avec de grosses vagues)

      Je trouve ce cata idéal pour apprendre et pour des navigations : croisières côtières sous le soleil. Très grand cockpit sécurisant pour les enfants.

      La couchette double dans la coque babord (WC) est suffisante pour 2 adultes. La couchette du carré transformable est correcte pour 2 adultes mais pas assez longue. La double à l’avant tribord est pour les enfants. En ce qui me concerne, je dormais souvent dans le cockpit avec la toile de tente installée. Cette toile est géniale mais pas sous la pluie car les entrées d’eau sont nombreuses (ce qui est normal). Possibilité de tente sur le trampoline. WC parfait malgré le manque d’espace. Cuisine parfaite, avec 2 feux + 1 frigo + 1 évier. On cuisine debout dans la coque (1M72 de hauteur sous barrot)

      Globalement très satisfait, en dehors des performances dans le petit temps, performances meilleures que les cata caravanes, mais moins bonnes que les catas performants type Lerouge, et le beau temps nécessaire pour profiter de sa grande plateforme open. Je naviguais d’ailleurs toujours avec le parebrise en toile. Comme tous les bateaux, vérifier le système électrique très moyen.

      Voilà

      bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *