Notre premier Raid en Hobie Cat 21

Août 2006 : L’envie de prendre le large, c’est pour aujourd’hui ; première navigation à marquer d’une pierre blanche.

Départ Plage des Govelins sur la presqu’ile de Rhuys, destination Houat (9 miles : un record !). Les pleins sont faits, nourriture, eau, tente, et un petit apéro bien sûr. Nous prévoyons de naviguer deux jours et de dormir une nuit, nous ne savons pas encore où, mais sur une île et sous la tente.

Les conditions sont clémentes, avec un petit F3 plein Ouest et une mer belle. Cap sur Port St Gildas à Houat, au près, et au louvoyage jusqu’à destination. A quelques encablures de Houat, le vent faiblit, on doit prendre son mal en patience… Nous décidons alors de contourner Houat par l’Est, et de rejoindre la plage de Tréach er Goured, pour notre première petite pause.

Il est presque temps de décider où on va dormir… Envie d’exotisme, d’aventure… notre choix se porte sur l’île aux Chevaux, derrière Houat en direction de Belle ile. C’est parti, on évite le danger isolé de Men er Touliguet, et arrondissons Beg Pell pour mettre le cap sur cette petite Ile. Encore 1.5 miles à faire et nous y sommes.

L’arrivée ! Comment la gère-t-on sous voile ?

Chaud devant les débutants arrivent. Manque de bol, un bateau est déjà à l’ancre, l’arrivée risque d’être vraiment très chaude. On enroule le foc et atterrissons tranquillement sous GV haute. Gege saute à l’eau, perds pieds, et tracte tant bien que mal, et à travers les petites roches, le cata jusqu’à la plage.

On est sauvé, la Gv est affalée, et l’hobie est tiré sur la plage. On le sécurise, et à nous la découverte de ce petit caillou. Il est déjà 20H00, on installe la tente, et prenons l’apéro avec nos voisins de chambrée, qui arrivent en famille de la Rochelle.

Petit repas, et fourbus, nous rejoignons nos sacs de couchage. Je vais vous faire grâce du compte rendu de la nuit mais sachez qu’elle a été particulièrement mouvementée, le cata voulant se faire la malle, et des bruits suspects nous entourant.

On n’apprendra plus tard que la marée monte et descends et que l’île est en cours de dératisation.

Petite nuit, lever du soleil, que fait-on maintenant ?

On se décide, on part sur Belle Ile, pour rejoindre la pointe de Kerdonis. Petite balade sympa sans trop de vent, puis retour sur Houat par le Passage des Béniguets et arrêt picnic sur Treach er Beniguet. (Toujours sublime). Je ne vous l’ai pas dit, mais à voir le regard ébahi des navigateurs et plaisanciers que nous rencontrons, il ne doit pas être très courant, de voir un petit Hobie Cat dans ces parages.

Repas frugal, petite sieste et retour sur Saint Gildas de Rhuys, au portant donc bien plaisant.

Ce premier raid se termine, avec plein d’aventures à raconter, plein d’expériences accumulées et surtout un record, environ 40 miles d’effectués sur deux coques.

Galerie photos Hobie Cat 21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *